Justice populaire ?

12/06/2014
Justice populaire ?

Dans un Etat de droit, nul n’a le droit de se faire justice à lui-même. La répression des délits et des crimes relève de la justice rendue par un corps de magistrats spécialement formés à cette fin et indépendants. C’est dire qu’il n’y a pas de place pour une’ justice populaire immédiate qui inflige dans la rue la peine de mort à de présumés délinquants. Or, dans Lomé, la population énervée par des vols de plus en plus fréquents n’hésite pas à bruler dans des conditions horribles -un pneu enflammé autour du cou - les auteurs présumés des infractions infligeant ainsi, sans aucune garantie des droits de la défense, une peine de mort qui a été supprimée du code pénal togolais.

Même si on comprend l’irritation des citoyens devant la montée de la délinquance, il faut rappeler avec force qu’il n’y a pas de place dans ce domaine pour la justice privée. Il faut éduquer la population pour qu’elle remette aux autorités les auteurs présumés d’infractions sur les personnes et sur les biens.

Au moment où, grâce à des gigantesques travaux, la ville de Lomé est en voie de retrouver tout son charme et son prestige, il faut avec acharnement pourchasser la résurgence de pratiques moyennageuses.

 

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.