Justice pour tous

13/12/2009
Justice pour tous

Avec la tenue à Lomé de la Conférence internationale des barreaux francophones, le Togo renoue avec sa tradition d’accueil des grandes manifestations de la planète. Mais, si ce Congrès a pu se réunir dans notre capitale, s’est aussi en raison des progrès que notre pays a accomplis sur la voie de l'Etat de droit. Le bâtonnier Alexis Aquereburu et le Président Faure Gnassingbé y ont justement insisté dans leurs discours.

Il n’est pas d’Etat moderne sans une justice forte et indépendante, des règles de droit claires et précises et une défense reconnue, compétente et active.

Le Togo n’a sans doute pas encore parcouru la totalité du chemin.Mais les progrès accomplis sont considérables. La modernisation des grands codes est en bonne voie. La peine de mort a été solennellement abolie.

Les juridictions sont progressivement modernisées. La revalorisation du corps judiciaire se poursuit. Il restait à mieux permettre aux plus démunis l’accès à la justice.

En annonçant la mise en place d’un système d’aide juridictionnelle, le Chef de l’Etat a été vivement applaudi par les avocats présents.

La justice pour tous est en marche.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).