Justice sereine

20/03/2008
Justice sereine

La décision du Tribunal arbitral du Sport (TAS) de Genève qui innocente le patron du football togolais ,Tata Avlessi, de l'infamante accusation de corruption d'arbitre nous incite à réfléchir à quelques principes fondamentaux concernant la justice. Le premier est celui de la présomption d'innocence. Chacun est présumé innocent jusqu'à ce que sa culpabilité soit définitivement établie. Or le TAS confirme qu'il n'existait dans le dossier aucune preuve des faits reprochés au Président de la Fédération.

Le second est l'impartialité des juges. La justice gagne à prendre de la hauteur, à s'éloigner des passions et des coteries. On remarquera, à cet égard, que ce qui a été possible à Genève ne l'avait pas été à Lomé ;Enfin, les juges doivent être intègres, indépendants et désintéressés. Un cumul de vertus difficile à obtenir.

Voilà pourquoi il faut appuyer le programme de modernisation de la justice en cours au Togo.

Koffi SOUZA

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.