Justice sereine

20/03/2008
Justice sereine

La décision du Tribunal arbitral du Sport (TAS) de Genève qui innocente le patron du football togolais ,Tata Avlessi, de l'infamante accusation de corruption d'arbitre nous incite à réfléchir à quelques principes fondamentaux concernant la justice. Le premier est celui de la présomption d'innocence. Chacun est présumé innocent jusqu'à ce que sa culpabilité soit définitivement établie. Or le TAS confirme qu'il n'existait dans le dossier aucune preuve des faits reprochés au Président de la Fédération.

Le second est l'impartialité des juges. La justice gagne à prendre de la hauteur, à s'éloigner des passions et des coteries. On remarquera, à cet égard, que ce qui a été possible à Genève ne l'avait pas été à Lomé ;Enfin, les juges doivent être intègres, indépendants et désintéressés. Un cumul de vertus difficile à obtenir.

Voilà pourquoi il faut appuyer le programme de modernisation de la justice en cours au Togo.

Koffi SOUZA

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.