L’ANC dévoilée

16/02/2014
L’ANC dévoilée

L’ANC et son président Fabre ne cessent depuis des mois de dénoncer Gilchrist Olympio qui aurait, en solitaire, conclu l’accord de gouvernement avec le RPT. A force de provocation, ils viennent de s’attirer une réplique qui leur assène un véritable coup de massue. Documents irréfutables à l’appui, l’UFC démontre que les vertueux opposants de l’ANC ont participé à toutes les phases de la négociation qui a conduit à l’accord de gouvernement. Ils ont donc menti au peuple en diffamant Gilchrist Olympio pour ses initiatives prétendument solitaires.

La conclusion du mémorandum de l’UFC est particulièrement sévère. « Vous avez une parfaite image de cette bande de filous, de menteurs fieffés, d’escrocs, de démagogues, de populistes fainéants, qui surfent sur la très réelle volonté et détermination du souverain peuple togolais pour une alternance politique dans notre pays pour se faire de l’argent, pour s’enrichir simplement sur le dos de ce peuple. »

L’affaire est grave : quel crédit attribuer désormais à ceux qui ont menti au peuple togolais ?

Quel crédit accorder à leurs affirmations fantaisistes selon lesquelles ils auraient gagné l’élection présidentielle ?

Quel crédit apporter à leur semblant d’enquête sur l’affaire des incendies des marchés ?

Dans une démocratie la seule preuve de vérité qui compte est l’expression sincère et libre de la volonté des électeurs dans les urnes.

Koffi SOUZA

Photo : Jean-Pierre Fabre (G) et Gilchrist Olympio

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Les notaires togolais vont passer à l'Acte authentique électronique

Justice

Le nouveau président de la Chambre des notaires, Me David Koffi Tsolenyanu, a pris ses fonctions jeudi.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Nomination des nouveaux commissaires

Cédéao

Lomé a accueilli pendant deux jours la 18e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao.