L’Afrique à la recherche d’un système constitutionnel adapté

22/11/2010
 L’Afrique à la recherche d’un système constitutionnel adapté

II-ESQUISSES DE SOLUTIONS

Pour éviter les déchirures qu'occasionne le système majoritaire, différents remèdes ont été proposés.
Le premier a été mis en œuvre dans les pays où l'élection a créé un conflit de légitimité conduisant à une crise politique. C'est la solution du partage du pouvoir: majorité et opposition participent au système et se répartissent les postes.
Dans le même sens mais de façon plus institutionnelle, d'autres médications peuvent être envisagées. Décentraliser fortement le pouvoir ce qui permettra à l'opposition de gérer une partie des collectivités locales. Créer une seconde chambre à base territoriale qui permettra de contrebalancer le pouvoir majoritaire.
D'autres remèdes visent à donner à l'opposition un statut lui permettant de disposer des moyens financiers et juridiques d'une action politique.
Tous ces remèdes ne sont que des palliatifs.
Pour éviter les replis ethniques, une politique d'union et de respect des différences est essentielle. Dans un système politique avoir la majorité ne signifie pas détenir un pouvoir absolu. C'est une charge temporaire et tempérée.

Koffi Souza

Lire la première partie de l'éditorial

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tous mobilisés contre les changements climatiques

Environnement

La Semaine de la diplomatie climatique se déroule du 24 au 30 septembre avec de nombreuses conférences, débats, projection de films.

ACP-UE : début des négociations le 1er octobre

Coopération

Le Groupe central de négociation chargé de préparer les prochaines discussions avec l’UE pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche à New-York.

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.