L’Afrique à la recherche d’un système constitutionnel adapté

22/11/2010
 L’Afrique à la recherche d’un système constitutionnel adapté

II-ESQUISSES DE SOLUTIONS

Pour éviter les déchirures qu'occasionne le système majoritaire, différents remèdes ont été proposés.
Le premier a été mis en œuvre dans les pays où l'élection a créé un conflit de légitimité conduisant à une crise politique. C'est la solution du partage du pouvoir: majorité et opposition participent au système et se répartissent les postes.
Dans le même sens mais de façon plus institutionnelle, d'autres médications peuvent être envisagées. Décentraliser fortement le pouvoir ce qui permettra à l'opposition de gérer une partie des collectivités locales. Créer une seconde chambre à base territoriale qui permettra de contrebalancer le pouvoir majoritaire.
D'autres remèdes visent à donner à l'opposition un statut lui permettant de disposer des moyens financiers et juridiques d'une action politique.
Tous ces remèdes ne sont que des palliatifs.
Pour éviter les replis ethniques, une politique d'union et de respect des différences est essentielle. Dans un système politique avoir la majorité ne signifie pas détenir un pouvoir absolu. C'est une charge temporaire et tempérée.

Koffi Souza

Lire la première partie de l'éditorial

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Premier ministre israélien participera au sommet de Monrovia

Cédéao

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu participera le 4 juin prochain à Monrovia (Liberia) au sommet de la Cédéao.

Une exploitation raisonnée des océans

Environnement

Du 5 au 9 juin 2017, l’ONU accueillera à New-York sa première conférence mondiale sur l’Océan, très importante pour le climat et pour l'économie. 

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.