L’Afrique au Mondial de football

17/06/2014
L’Afrique au Mondial de football

L’Afrique dispose de joueurs de qualité qui officient dans les plus grands clubs étrangers. Elle n’a pourtant jamais réussi à se hisser au dessus des quarts de finale. Seuls trois de ses représentants ont atteint le stade des quarts de finale, le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010. Lors de la dernière Coupe du monde, les Black Stars du Ghana ont failli  atteindre les demi-finales mais ils ont été bloqués in extremis par l’Uruguay.

Cette année, les cinq qualifiés pour cette Coupe du monde sont- à l’exception de l’Afrique du Sud, admise d’office en tant que pays organisateur en 2010-  les mêmes qu’il y a quatre ans (Algérie, Ghana, Côte d’Ivoire, Cameroun, Nigeria).Ils représentent des pays dans lesquels le football a rejoint les standards  internationaux. Pour les autres Etats, il reste un long chemin à parcourir.

Tous les clubs  partagent les mêmes difficultés. Les maux du football africains sont bien connus.

L’immixtion du pouvoir politique dans les fédérations fait que celles-ci sont souvent dominées par des hommes imperméables à l’éthique sportive et qui s’en remettent à des entraineurs étrangers livrés à eux-mêmes.

Quant aux joueurs, habitués aux traitements fastueux de l’Europe, ils se présentent souvent, de retour au pays, en quémandeurs de primes qui se mettent en grève si leurs caprices ne sont pas satisfaits

Et pourtant,  l’attente des foules africaines à leur égard est immense. Les joueurs sont des modèles pour toute une nation qui attend d’eux tous les exploits. Il leu reste donc à briller au Brésil et- qui sait ?- à atteindre une demi-finale pour voir leur nom inscrit aux olympiades du football

Koffi  SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les voies vers l'émergence

Développement

Le Togo s’est doté d’un nouveau Plan national de développement (PND) en phase avec les objectifs de développement durable (ODD).

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.