L’Afrique en croissance

22/05/2014
L’Afrique en croissance

Le rapport sur les Perspectives économiques en Afrique préparé par la Banque Africaine de développement (Bad), le Centre de développement de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et le Programme des Nations unies pour le développement a été publié  le 19 mai. Il démontre que les pays africains ont pu largement se mettre à l’abri de la crise économique

L'Afrique a ainsi connu en 2013 une croissance de 4 % en moyenne, supérieure de 1 point à celle du reste  du monde. Son produit intérieur brut (PIB) devrait accélér à 4,8 % en 2014 et à 5,7 % en 2015.

Il existe cependant des divergences importantes d'un groupe de pays et d'une région à l'autre. 

En Afrique subsaharienne, la croissance s'est établie à 5 % en 2013 et devrait monter à 5,8 % en 2014. L'Afrique de l'Ouest est la zone la plus dynamique du continent avec une croissance de plus de 7 % en 2014 et 2015.

Trois facteurs expliquent cette croissance.

- la hausse de la demande grâce aux hausses de salaires, à l'augmentation constante des transferts monétaires en provenance des migrants et au recul de l'inflation

- la relance de l'investissement : « Avec la reprise de la croissance depuis dix ans et la remarquable résilience dont elle a fait preuve face aux chocs internationaux, l'Afrique séduit de plus en plus les investisseurs étrangers », souligne le rapport. Les investissements étrangers devraient atteindre le niveau record de 80 milliards de dollars 58 milliards d'euros) en 2014.

- les progrès de l'agriculture et du service ainsi que du tourisme qui a progressé de 6% à 10 % l'an entre 2000 et 2012. L'Afrique  devrait accueillir 85 millions de touristes en 2030 et 134 millions en 2050.

Tous ces progrès pourraient cependant être remis en cause si l’instabilité politique progressait en Afrique. Les mauvais exemples du Nigeria, du Mali et de la Centrafrique sont là pour montrer qu’il ne s’agit pas d’une hypothèse gratuite.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.