L’Afrique et le désordre monétaire

13/11/2010
L’Afrique et le désordre monétaire

Le sommet du G20 qui vient de se tenir à Séoul n'a pas mis fin au désordre monétaire qui secoue la planète.

Avec un dollar que les Etats-Unis laissent glisser et un euro relativement stable, les Etats de l'Afrique de l'Ouest insérés dans le système CFA - dont la parité est liée à l'Euro- commencent à ressentir les conséquences de ce trouble.

Les économies sont secouées par la hausse du pétrole et l'envolée des matières premières. Le spectre de l'inflation resurgit. Pour éviter les jacqueries dues à la hausse des prix, les Etats doivent renoncer à des ressources fiscales en baissant par exemple la TVA. Ce qui réduit leurs possibilités d'investissement.

Dés lors , les tentations du décrochage par rapport à l'Euro ressurgissent. Avec l'idée, notamment, de récupérer les réserves de change accumulées par la BCEAO : près de 5000 milliards qui dorment à l'étranger. Mais, créer une nouvelle monnaie est plus facile à dire qu'à faire et une nouvelle dévaluation du CFA aurait des conséquences imprévisibles.

C'est dire qu'il est probable que l'on se contentera de rustines en gérant les difficultés à la petite semaine et en augmentant les aides au développement pour éviter le naufrage

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.