L’alcool qui tue

14/02/2011
L’alcool qui tue

L'alcool est à l'origine de près de quatre pour cent des décès dans le monde. Il tue plus que le sida, la tuberculose ou la violence.
L’Organisation Mondiale de la Santé. (OMS) estime qu’environ deux millions et demi de personnes décèdent chaque année des conséquences de l'alcool, l’alcoolisme est le premier facteur de risque mortel pour les hommes âgés de 15 à 59 ans.
L'alcool est la cause principale d'une soixantaine de types de blessures ou de maladies: accidents de la route, violences, empoisonnements, épilepsies, cirrhoses, cancers colorectaux, du larynx, du foie et du sein
En Russie et dans les anciennes républiques soviétiques, l'alcool est responsable d'un décès sur cinq, soit le plus fort taux de mortalité mondial.
L'OMS remarque qu'une consommation modérée peut avoir un effet bénéfique de prévention des maladies cardiaques et des attaques cérébrales, mais elle souligne que cet avantage disparaît en cas de consommation excessive.
L’OMS remarque que la lutte contre la surconsommation de boissons alcoolisées semble ne pas être une priorité de santé publique pour la plupart des gouvernements alors qu’elle génère de graves conséquences sociales - accidents de la circulation, violences, maladies, absentéisme au travail, délaissement des enfants, etc.
Pour lutter efficacement contre l’alcoolisme, l’Organisation préconise la hausse des taxes sur l’alcool, l'imposition d'un âge minimum pour l'achat et la consommation de boissons alcoolisées ainsi qu’une plus grande répression de l'alcool au volant.
Il faudrait ajouter que les groupes de pression qui soutiennent la consommation d’alcool devraient être mieux contrôlés.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.