L’écrit et la parole

22/03/2010
 L’écrit et la parole

Les résultats des élections présidentielles au Togo sont consignés dans des procès verbaux signés par les personnes habilitées. Ils ont été rassemblés et contrôlés par la CENI et validés par la Cour Constitutionnelle.
Toute personne ayant intérêt peut les consulter. Les résultats de l’élection ne s’inventent pas. Ils sont l’expression d’une vérité légale.
Dés lors, la contestation de ces documents n’est que l’expression d’une volonté frauduleuse. Il ne suffit pas de dire que la terre n’est pas ronde pour le démontrer. Le verbe ne remplace pas l’écrit. La dénonciation calomnieuse ne tient pas lieu de vérité. L’appel à la violence ne peut se substituer à l’expression légale des votes. La désinformation est la plus grave des tromperies.
Chacun doit s’en convaincre.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.