L’écrit et la parole

22/03/2010
 L’écrit et la parole

Les résultats des élections présidentielles au Togo sont consignés dans des procès verbaux signés par les personnes habilitées. Ils ont été rassemblés et contrôlés par la CENI et validés par la Cour Constitutionnelle.
Toute personne ayant intérêt peut les consulter. Les résultats de l’élection ne s’inventent pas. Ils sont l’expression d’une vérité légale.
Dés lors, la contestation de ces documents n’est que l’expression d’une volonté frauduleuse. Il ne suffit pas de dire que la terre n’est pas ronde pour le démontrer. Le verbe ne remplace pas l’écrit. La dénonciation calomnieuse ne tient pas lieu de vérité. L’appel à la violence ne peut se substituer à l’expression légale des votes. La désinformation est la plus grave des tromperies.
Chacun doit s’en convaincre.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.