L’opposition togolaise et le report des élections

15/02/2010
 L’opposition togolaise et le report des élections

A quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel, une partie de l’opposition togolaise demande le report du scrutin.

UNE CONSTANTE

Dans la plupart des pays africains, la demande de report fait maintenant partie du rituel électoral. Elle est souvent assortie d’une menace de boycott si le report n’est pas accepté. Les motivations de ces demandes sont toujours du même ordre : des difficultés dans la tenue du fichier électoral ou la distribution des cartes d’électeurs, la crainte de fraudes. Mais le motif non avoué est la crainte de perdre les élections face au pouvoir en place .Les oppositions vigoureuses et décidées en dehors des élections s’effraient quelque peu chaque fois que s’approche le moment de mesurer leur représentativité réelle.

UNE HABITUDE TOGOLAISE

La demande de report est une litanie que l’opposition togolaise récite à la veille de chaque épreuve électorale un peu comme un mauvais élève souhaite voir reporter les examens pour tenter de rattraper son retard.
Le CAR est le spécialiste incontesté des demandes de report. Un exemple : pour les élections législatives de 1999 , la précédente législature ayant pris ses fonctions le 22 mars 1994, le mandat des députés devait s’achever le 21 mars 1999 .

Le gouvernement a pris à deux reprises à la demande du Car des décisions de report. La première fois, il a proposé à l’Assemblée Nationale de réduire le délai de dépôt des candidatures de 40 jours à vingt jours avant le vote. Malgré cette réouverture du délai, le CAR qui s’était engagé à déposer les candidatures de ses membres ne s’est pas manifesté dans le délai imparti. Les négociations ayant repris, le CAR a demandé un nouveau report qui a été accordé par décret. Les candidatures du CAR n’ont pas davantage été déposées !

De même, en 2005, l’opposition , après avoir insisté sur la nécessité de tenir le scrutin dans le délai constitutionnel de soixante jours , va multiplier les demandes de report et ce n’est que dix jours avant le vote qu’elle confirme sa participation.

LES RAISONS SPECIFIQUES AU SCRUTIN DE 2010

Depuis plusieurs mois ,l’opposition piétine dans la désignation d’un candidat unique. L’UFC estime qu’elle est le parti dominant et qu’en conséquence le candidat unique doit être issu de ses rangs. Le CAR estime qu’il a déjà donné en 2005 en acceptant la candidature de Bob Akitani et demande le renvoi de l’ascenseur à son bénéfice.

Les choses se compliquent avec la lutte de pouvoir à l’intérieur de l’UFC entre partisans de Gilchrist Olympio et ‘’putschistes’’ conduits par Jean-Pierre Fabre ce qui donne aussitôt quelque vertige à maître Agboyibo qui peut espérer le temps aidant devenir le candidat unique.

Dés lors la demande de report fait l’affaire des Olympistes qui espèrent le rétablissement de leur leader et des Caristes qui y voient un nouvel espoir pour leur ancien Président.
Il faut dés lors habiller ces demandes de report à l’égard d l’opinion internationale en invoquant à contretemps des problèmes d’instauration d’un second tour puis des questions de listes électorales ou des risques de fraude alors que c’est pour l’essentiel avec les mêmes textes et les mêmes structures que se sont déroulées les dernières élections législatives réussies et incontestées.

ET LE PEUPLE DANS TOUT CA

Le peuple aspire à une élection présidentielle apaisée et transparente et dans les délais constitutionnels. Il souhaite que la reprise économique qui s’amorce ne soit pas contrecarrée par le retour des démons qui hantent la scène politique togolaise de puis trop longtemps.

La politique du pire à laquelle certains aspirent est la pire des politiques même lorsqu’elle se déguise en la recherche du perfectionnisme électoral.
Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.