L’ouragan et les candidats américains

01/11/2012
L’ouragan et les candidats américains

Il existe dans toute société une compétition idéologique entre la sécurité et la liberté.

Les libéraux préfèrent l’intervention étatique la plus faible possible. Ils font confiance aux individus et à leur esprit d’entreprise. Ils souhaitent l’intervention étatique la plus légère possible et la pression fiscale minimale.

Les interventionnistes sociaux souhaitent protéger les faibles plutôt que les forts. Ils investissent l’Etat d’une fonction de redistribution qui fait monter la dépense publique et les impositions.

Tous les Etats cherchent un équilibre entre la socialisation et l’individualisme.

Le débat présidentiel américain n’échappe pas à la règle. Barak Obama défend l’intervention étatique tandis que Mitt Romney (photo) incarne le libéralisme le plus accentué.

Mais voici que le cyclone Sandy se mêle de la partie. Ses  dévastations exigent une intervention étatique élargie de la Fédération qui est nécessaire en période de crise. Le candidat républicain est lui comme pris en défaut par ce désastre climatique. Les victimes ont besoin d’aide et de protection et non d‘indifférence étatique et de charité individuelle.

Il est dés lors légitime de s’interroger : l’ouragan n’est-il pas venu donner un coup de pouce au candidat démocrate ?

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.