La Charte de Lomé

18/10/2016
La Charte de Lomé

Faure Gnassingbé et ses homologues de Côte d'Ivoire et du Ghana à l'issue du sommet

Ce samedi 15 octobre 2016 est une date qui marquera dans l’histoire du Togo et de toute l’Afrique.

Réunis à Lomé, les chefs d’Etat et de gouvernement africains se sont mis d’accord pour protéger les espaces marins, les laver de toutes les délinquances et les faire contribuer au bien-être collectif de l’humanité.

Ce sommet de l’Union africaine doit beaucoup à la ferme volonté du président togolais Faure Gnassingbé qui en a pris l’initiative et a avec sagacité dirigé la rédaction du texte dont vient d’accoucher la conférence de Lomé, se dépensant sans compter, allant convaincre les réticents et réchauffer l’ardeur des partisans.

En veillant à la parfaite organisation de ce Sommet de l’UA, il a permis l’adoption du texte à une très forte majorité. Ce n’était pas chose facile. La charte sera contraignante et obligera les états à mutualiser leurs efforts pour la protection de la sécurité et de la sureté maritimes.

Le succès du Sommet marque le retour du Togo dans la cour des grands. Il montre que le Togo dans l’unité est capable du meilleur.

Il restera à présent à parfaire l’exécution de la Charte et à veiller à son application effective.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation.