La France et la démocratie en Afrique

14/11/2011
La France et la démocratie en Afrique

Depuis sa nomination au Quai d’Orsay, Alain Juppé (photo) s’est attaché à définir les lignes de force de la politique africaine de la France. Lors de sa récente visite  en Afrique du Sud et au Nigeria, le chef de la diplomatie française a affirmé l'importance de la tenue d'élections transparentes en Afrique afin de faire émerger des régimes véritablement démocratiques.

« Nous avons sur l'Afrique une ligne de conduite très claire. Pour nous, ce qui est prépondérant c'est d'assurer à l'Afrique des élections qui soient claires, transparentes, garanties par une surveillance internationale et qui permettent de faire émerger des régimes véritablement démocratiques, a-t-il déclaré …C'est le combat que nous avons mené en Côte d'Ivoire, c'est ce qui s'est passé au Niger, en Guinée, c'est ce que nous souhaitons voir se passer …. Ce sera le fil conducteur de notre politique africaine, a-t-il ajouté ».Même s’il n’existe pas de modèle unique, Alain Juppé a réaffirmé avec force : "L'aspiration à la liberté et à la démocratie est universelle", et la France entend la soutenir.

L’Afrique subsaharienne demeure la première priorité de l’aide au développement de la France. Elle y a  augmenté son effort total de 41% depuis 2004. Aujourd’hui, elle y concentre  60% de son effort budgétaire bilatéral mondial. Cet engagement fait de la France le deuxième contributeur en volume derrière les Etats-Unis.

Aussi la France entend apporter son assistance à l’Afrique pour qu’elle échappe aux périls qui guettent ses jeunes démocraties.

La piraterie, qui frappe directement les côtés de l’Afrique, mais qui pèse aussi sur les échanges commerciaux entre les Etats, sans compter le risque des prises d’otages. 

Le terrorisme. qui sévit au Sahel, avec Al Quaeda au Maghreb Islamique, en Somalie et au Kenya, avec les Shabab, et au Nigéria, avec Boko Haram.

Les trafics divers, qu’il s’agisse de celui des stupéfiants et des armes dans le Sahel, de celui des diamants et des armes dans la région des Grands Lacs ou au Zimbabwe, ou de celui des êtres humains.

Dans tous ces domaines, la France propose son assistance pour que l’Etat de droit se renforce.

Au Nigéria, durement touché dans ces derniers jours, le ministre français a martelé :’’Le terrorisme et le fanatisme à l'origine de ces actes terribles sont incompatibles avec nos valeurs’’.

Ainsi, loin des excitations parisiennes d’attardés d’une françafrique démodée, émerge progressivement une nouvelle politique africaine de la France.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.