La campagne des gaffes

12/04/2007
La campagne des gaffes

Grâce paraboles et à Internet, la campagne présidentielle française est vécue en direct au Togo. Elle constitue d'ailleurs le cŒur de nombreuses discussions et d'éditoriaux de la presse locale. Ainsi, l'hebdomadaire l'Union, à paraître vendredi revient sur les gaffes des différents candidats à la magistrature suprême. Celles de Ségolène Royal, bien sûr, mais également celles de Nicolas Sarkozy et Jean-Marie Le Pen. Ce qui conduit l'éditorialiste Koffi Souza à écrire  que « Faute d'oser aborder de front les vrais problèmes de société, les candidats préfèrent s'égayer dans le dérisoire ».

##S_B##Voici l'éditorial à paraître dans l'Union du 13 avril 2007

Alors que la campagne présidentielle française vit ses derniers jours, les candidats rivalisent d'imagination pour animer un débat qui s'étire en longueur. Et en voilant s'exprimer sur tout, ils finissent par s'égarer dans des sentiers inconnus et par commettre des gaffes bien inutiles.

Ainsi Nicolas Sarkozy, en affirmant que la pédophilie a des racines génétiques, a soulevé l'hostilité de l'Eglise et des scientifiques.

Segolène Royal n'est pas en reste. Interrogée sur la détention d'un Français par les talibans en Afghanistan, elle a déclaré qu'il fallait changer le gouvernement taliban, alors que celui-ci a été évincé depuis belle lurette.

Plus fort, elle visite la grande muraille de Chine toute vêtue de blanc oubliant que c'est dans ce pays la couleur du deuil.

Quant à Jean-Marie Le Pen, fidèle à son image de soudard mal dégrossi, il a affirmé préférer, plutôt que de distribuer des préservatifs aux jeunes, qu'on les encourage à avoir un ébat « manu militari » c'est-à-dire   à avoir recours à la masturbation !

Tout ceci peut apparaître dérisoire mais est en réalité l'illustration d'un mal plus profond.

Faute d'oser aborder de front les vrais problèmes de société, les candidats préfèrent s'égayer dans le dérisoire.

 

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.