La corruption en Afrique … et ailleurs

18/11/2013
La corruption en Afrique … et ailleurs

Les Africains se plaignent de subir la corruption selon une enquête d’opinion réalisée par AfroBaromètre auprès de 51 000 personnes entre octobre 2011 et juin 2013. Près d’une personne interrogée sur trois reconnait avoir déjà versé un pot de vin au cours de l’année passée, pour éviter un problème ou obtenir un service, un permis, une place à l’école ou des soins médicaux.

Les policiers sont perçus comme les plus corrompus, suivi des gouvernants et des agents des impôts. Les pauvres sont les plus vulnérables. C’est à eux que l’on demande le plus d’offrir un cadeau avant d’obtenir les prestations des services de l’Etat qui, pourtant, leur sont dues

Il y a certes des degrés dans la corruption et une distinction entre l’obole réclamée par le petit fonctionnaire mal payé ou sans salaire et le pot de vin sollicité par le puissant au détriment de l’Etat.

Les sociétés humaines connaissent trois phases d’évolution

Dans un premier temps, l’administration de l’Etat est balbutiante .Ses fonctions sont remplies par des personnes ou des groupes privés qui font payer leurs prestations aux sujets.

Dans un second temps, l’administration se développe et apparait l’ébauche d’une fonction publique. Comme elle reste mal payée sa charge n’est  pas que supportée par l’Etat elle repose aussi sur les citoyens.

Puis, dans une troisième phase d’évolution, l’Etat assume seul la charge de ses services publics et toute sollicitation supplémentaire d’un fonctionnaire auprès d’un citoyen est illégale et constitutive du délit ou du crime de corruption.

Si bien qu’il faut examiner avec attention les formes et les niveaux de la corruption avant de la juger, de la jauger et mieux en connaître les stigmates pour mieux l’extirper.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fin de la réunion ministérielle du Conseil de l'entente

Coopération

Le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey a présidé dimanche à Lomé la réunion ministérielle du Conseil de l’Entente.

Engagement renouvelé

Coopération

Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a annoncé le renouvellement de ses programmes quinquennaux de coopération avec le Togo.

Médecine chinoise pour combattre le paludisme

Santé

Près de 200.000 injections d’artéméther ont été offertes vendredi au ministère de la Santé par les autorités chinoises.

Avant-première au 2 février

Culture

L’acteur américain d’origine béninoise, Djimon Hounsou, présentera son nouveau documentaire consacré au vaudou le 10 décembre à Lomé.