La crise frappe l'Afrique

11/05/2009
La crise frappe l'Afrique

L'Afrique est à son tour touchée par la crise économique. C'est ce que démontre le dernier rapport de l'Organisation de coopération et de développement économiques(OCDE). Après cinq années de croissance  forte, l'Afrique devrait connaître "un tassement brutal" Le produit intérieur brut (PIB) africain devrait progresser de 2,8% l'an prochain, soit moitié moins qu'en 2008 (+5,7%), avant de connaître une "reprise modérée" en 2010 (+4,5%)."L'intégration progressive du continent africain dans l'économie mondiale depuis quinze ans a accru (sa) vulnérabilité (...) aux brusques contractions des flux financiers", note le rapport, en mettant l'accent sur la réduction des investissements étrangers et la contraction des transferts d'argents des travailleurs expatriés frappés par la crise.

Les pays africains sont également durement touchés par l'effondrement du commerce mondial et la chute du cours des matières premières qui ampute leurs revenusSelon l'OCDE  cette crise risque d'avoir des retombées politiques : « La dégradation de la conjoncture économique pourrait bien mettre à mal certaines avancées (...) en termes de démocratisation et de gouvernance »En privant la population d'emplois et de revenus, la crise pourrait au final susciter des mouvements de contestation et faire naître "des risques d'une plus grande instabilité".

Raison de plus pour que les pays africains s'accrochent à la bonne gouvernance et veillent à une juste répartition des revenus

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.