La force tranquille du bâtisseur

25/04/2016
La force tranquille du bâtisseur

Le président Faure Gnassingbé

On reproche assez souvent au Président togolais son extrême discrétion. Il déteste la mousse fragile de la communication, les annonces tonitruantes non suivies de réalisations.

Les grandes œuvres ne se réalisent ni en un jour ni en un mandat .Il faut laisser du temps au temps pour inscrire les changements dans le marbre de la civilisation. La continuité vaut mieux que l’éphémère.

En ces festivités du 56 eme anniversaire de l’indépendance du Togo, voici cependant que se révèle dans toute sa dimension la force tranquille du bâtisseur.

Le  ciel , la terre et la mer sont apprivoisés et mis au service du Togo nouveau :un aéroport ultramoderne, ,des réalisations portuaires qui placent le port de Lomé au premier rang dans la région, des équipements routiers modernes et performants.

Tous ces équipements sont  destinés à permettre l’expansion des emplois et constituent des pas décisifs vers l’émergence. Fruits du travail collectif, ils sont placés sous la sauvegarde de tous.

On comprend alors la méthode Faure : préférer les réalisations aux promesses, donner à voir plutôt qu’à rêver.

La force tranquille du bâtisseur imprime une marque indélébile sur l’espace économique togolais et le fortifie sur la scène internationale.

Koffi SOUZA

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.