La justice togolaise en débat

19/03/2012
La justice togolaise en débat

La confiance dans la justice est un élément essentiel de l’Etat de droit. Les particuliers doivent être convaincus que les litiges seront réglés objectivement dans le respect des règles de droit. Les entrepreneurs économiques doivent être sûrs que leurs investissements seront protégés par les tribunaux contre les captations et les prédations.

Il n’est pas besoin d’être grand clerc pour constater que le degré de confiance dans la justice togolaise est extrêmement bas.

Cette image dégradée résulte, en premier, du comportement des personnels du monde judiciaire notamment de celui de certains magistrats et avocats qui font passer le service aux justiciables après la sauvegarde de leurs intérêts.

L’imprécision des règles de droit explique aussi le trouble dans l’opinion à l’égard de la justice. Un exemple saillant : l’application des règles relatives à la propriété immobilière et aux titres fonciers qui est une véritable jungle où règne l’arbitraire judiciaire.

La réforme de la justice encours doit progressivement permettre un retour à la normale. Mais une grande partie des changements n’est pas de l’ordre des textes mais des mœurs.

Il faut redonner une âme pure au corps judiciaire.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation.