La mer redécouverte

04/06/2015
La mer redécouverte

Charte sur la sécurité maritime en Afrique

Le Premier ministre qui représentait le chef de l’Etat à la conférence de presse. a donné le 2 juin à Lomé le coup d’envoi officiel des préparatifs du prochain sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur la sécurité maritime et le développement en Afrique qui se tiendra le 7 novembre prochain au Togo. 

Faure Gnassingbé  a adopté une stratégie de la politique maritime du Togo audacieuse et novatrice.

Cette action s’est développée en premier dans le domaine interne. avec la création du Haut Conseil de la mer, instrument de stabilité et de développement du secteur maritime du Togo, de lutte contre la criminalité en mer et le long des côtes togolaises, dans l’objectif de définir avec précision les frontières maritimes du pays, d’améliorer le contrôle des navires et des embarcations, de lutter contre la pollution et l’érosion côtière, de promouvoir la pêche.

Cet organisme a permis de coordonner l’activité de toutes les structures de l’Etat dans le domaine maritime et de leur faire partager leurs missions avec le secteur privé.

Le Togo est respectueux de ses engagements internationaux

Le deuxième étage de la fusée se situe sur le plan international avec la prochaine grande conférence de novembre prochain. Le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey, a développé avec brio les axes essentiels de ce sommet qui marque le retour du Togo sur la scène diplomatique africaine et internationale. Le Togo est respectueux de ses engagements internationaux et il  est résolu à jouer un rôle prépondérant sur la scène internationale.

L’ambition de Faure Gnassingbé, au terme de la conférence du mois de novembre, est d’aboutir à une charte sur la sécurité maritime en Afrique. Des mesures concrètes, soutenues par la communauté africaine et internationale, seront prises afin d’éradiquer la délinquance maritime  et d’offrir au continent les meilleures chances de développement. en valorisant et en protégeant leur espace marin.

Tous les togolais doivent s’associer à cette redécouverte de la mer pour une meilleure gouvernance maritime.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.