La musique togolaise en quête de notoriété

18/07/2010
La musique togolaise en quête de notoriété

La musique togolaise est peu connue à l’étranger.

Seuls deux grands artistes ont franchi les frontières de la notoriété : Jimmy Hope qui a su marier les sonorités africaines et son cœur de rocker et King Mensah défenseur ardent de l’identité éwé dont la voix puissante trouble les âmes.

Mais citer ces deux noms seulement c’est faire injure à tous ces musiciens brillants et créatifs qui meublent les nuits de Lomé,

Si les bourdonnements des zemidjans sont la toile de fond des journées togolaises, la nuit est musicale et créative. Qu’il soit rendu hommage à tous ces musiciens togolais qui dans des conditions matérielles difficiles persévèrent dans la création, Il convient de les aider à se faire connaître et à survivre matériellement. ,

A cet égard, la création récente d’un site internet réservé à la musique togolaise (www.togozik.com) est une excellente initiative. Avec cette vitrine de la création musicale togolaise, le pays va offrir au grand public ce qu’il y a de meilleur dans la production, On va voir ainsi de nouveaux talents accéder à la notoriété internationale.

Koffi Souza
Accéder au site

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sécurité humaine et changement climatique

Environnement

Lomé pourrait accueillir fin septembre plusieurs réunions sur les changements climatiques organisées par le WASCAL.

PUDC : les clés du succès

Développement

Le rôle des leaders communautaires et de quartiers est primordial pour un succès du Programme d’urgence de développement communautaire.

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.