La naissance du Sud-Soudan

11/07/2011
La naissance du Sud-Soudan

Après des décennies de combats fratricides, deux millions de morts et, enfin, un referendum populaire, le cent-quatre-vingt-treizième Etat du monde, le cinquante-quatrième Etat africain-le SUD-Soudan est né. Ainsi est consommée la partition du Soudan désormais divisé en deux Etats le Soudan du Nord musulman et le Sud-Soudan animiste et chrétien.

On ne sait s’il faut s’en féliciter ou s’en inquiéter. En effet, tous les Etats africains ont leurs provinces sécessionnistes et leurs velléités indépendantistes.

Mais, à tout prendre, dès lors que les populations n’arrivent plus à cohabiter dans un même Etat mieux vaut, à titre exceptionnel, autoriser la partition plutôt que de maintenir indéfiniment une guerre civile. Rappelons-nous, en 1947, la partition de l’Inde en raison de l’hostilité des communautés sikhes et hindoues d’une part, et musulmane d’autre part, qui conduisit à la naissance du Pakistan. 

Le problème est que la partition laisse subsister des conflits territoriaux--comme la question du Cachemire entre l’inde et le Pakistan ou celle d'Abyeie entre les deux Soudan-t que l’hostilité continue à se manifester aux frontières. Le partage des ressources aquifères ou du sous-sol pose également problème. Enfin, est-il normal qu’un siècle qui devrait être celui des lumières et de la transparence s’enferme dans les obscurantismes ethniques ou religieux ?

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.