La pluie et les citoyens

09/07/2009
La pluie et les citoyens

Le pouvoir politique, contrairement aux idées reçues, ne fait pas la pluie et le beau temps. Il n'empêche : devant les pluies diluviennes qui touchent le Togo et particulièrement la ville de Lomé, le gouvernement a pris à bras le corps dans la mesure des possibilités la protection des populations touchées par les inondations.

Il s'agit d'aider à l'évacuation des personnes se trouvant dans les zones touchées.Il s'agit aussi de prendre toutes les mesures sanitaires pour prévenir la propagation des maladies liées à cette situation catastrophique comme le cholera ou le paludisme.

Quant à  la ville de Lomé, elle pose des problèmes spécifiques : il faut poursuivre un programme de grands travaux avec des stations de pompage et des bassins de rétention. Des moyens importants ont été engagés pour initier ce programme qui se développera sur plusieurs années.

Mais, minorer les conséquences des inondations suppose aussi le concours des populations et un appel à  leur sens des responsabilités Ne pas construire dans les zones inondables. Ne pas charger excessivement les véhicules pour éviter de défoncer les routes. Cesser de jeter par terre tous ces plastiques noirs qui obstruent les canalisations.

Il faut que les citoyens s'aident pour que l'Etat soit en mesure de les aider.

 

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.