La presse entre fantasmes et réalités

04/12/2008
La presse entre fantasmes et réalités

Le Président du Togo s'est rendu récemment à Paris sur l'invitation du président Sarkozy par qui il a été reçu au Palais de l'Elysée. Lors de son séjour dans la capitale française, il  a eu également de nombreuses audiences. La visite s'est déroulée de façon cordiale et sans ombres. C'est pourquoi , on ne peut qu'être stupéfait à la lecture de certains articles de presse. Les uns avancent qu'en réalité Faure Gnassingbé n'a pas été reçu par le Président français alors que les autres assurent que le climat de la visite n'était pas bon.

Voilà une occasion de rappeler deux règles d'or du journalisme. 

La première est la recherche scrupuleuse de la vérité. Comment affirmer que le président togolais n'a pas été reçu par Nicolas Sarkozy alors que des photos de l'entretien ont été publiées, que le site Internet de la Présidence de la République française mentionne la rencontre dans l'agenda présidentiel ?

 

La seconde est la séparation entre la relation des faits et l'affirmation de l'opinion. En l'espèce, rien n'empêche un journaliste de défendre sa position sur les relations entre le Togo et la France  mais ceci ne l'autorise pas pour autant à travestir les faits.

 

Koffi Souza

Faure Gnassingbé et Nicolas Sarkozy sur le perron de l'Elysée (photo réalisée sans trucage !)

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Parcours de fond avant les JO de Pyeongchang

Sport

Spécialiste du ski de fond, Mathilde Amivi Petitjean participera aux jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang en Corée sud sous les couleurs du Togo.

Sémassi talonné par trois autres équipes

Sport

A l’issue de la 11e journée du championnat de D1 jouée ce week-end, Sémassi conserve la tête du classement avec 23 points.

Aide du PNUD aux initiatives locales

Développement

100 millions de Fcfa ont été accordés ce vendredi par le PNUD à 6 associations actives dans le développement rural.

Lait infantile contaminé : prudence

Santé

L’affaire fait scandale en France, mais elle a aussi des répercussions au Togo.