La redécouverte économique de l’Afrique

09/06/2011
La redécouverte économique de l’Afrique

Au moment où la Banque africaine de développement (BAD) tient son assemblée annuelle à Lisbonne, les indicateurs de la croissance en Afrique sont au vert. La croissance devrait atteindre cette année au sud du Sahara 5,6 %.( à comparer avec les 2 % du monde développé.)
Ce sont les besoins en matières premières des pays émergents qui tirent la croissance vers le haut. La Chine qui connaît une croissance de 9% a d’importants besoins en pétrole et produits miniers. Elle manque de terres et achète de grands espaces en Afrique. On estime que 60% des terres arables non cultivées se trouvent sur le continent africain. La Chine est devenue cette année le premier partenaire commercial du continent. Les produits chinois tendent à remplacer ceux importés d’Europe. Au cours des dix dernières années, la part des pays émergents dans les échanges extérieurs de l’Afrique est passée de 23% à 39%.
Cette redécouverte de l’Afrique n’est pas sans poser des problèmes.
L’Afrique doit veiller  à protéger les intérêts de ses populations face aux risques d’exploitation par des puissances étrangères de son sol et de ses ressources. Les contrats miniers doivent faire l’objet d’une attention particulière pour éviter une aliénation de la souveraineté économique. Les gouvernants doivent se garder de passer des contrats avec des termes d’expiration trop éloignés qui ne permettraient pas de tirer le meilleur des ressources naturelles .Ils doivent  sauvegarder l’environnement et préférer les exploitations peu polluantes.
Mais précaution ne signifie pas inaction. L’Afrique doit se mettre en situation de profiter au maximum du regain d’intérêt dont elle bénéficie .

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.