La sagesse de Faure Gnassingbé

30/04/2012
La sagesse de Faure Gnassingbé

Le discours prononcé par le président de la République à l’occasion du cinquante-deuxième anniversaire de l’accession du Togo à l’indépendance était marqué par une gravité sereine du chef de l’Etat qui, dans sa septième année de mandat, a pris toute la mesure de sa difficile mission.

Certes Faure Gnassingbé peut se féliciter des succès obtenus : réintégration du Togo aux premiers rangs de la société internationale, confiance retrouvée des investisseurs et désendettement, politique de grands travaux ;Mais c’est sur le plan de l’unité et de la confiance retrouvée entre tous les fils du Togo  que le président a souhaité insister . Non pas que dans ce domaine les progrès n’aient pas été enregistrés : accord avec  l’UCFC, rapport de la CVJR décrispation de la vie politique et progrès des droits de l’homme ;

Mais le Chef de l’état sait que ces acquits peuvent à tout instant être remis en cause, il faut donc consolider leurs fondations pour qu’ils soient en mesure de résister aux tremblements de terre de la vie politique ;

« La réconciliation des fils et des filles du Togo demeure un objectif fondamental que nous devons, à tout prix atteindre et concrétiser. »

Pour cela, il faut cultiver l’esprit de pardon . Car  « Il n’est pas sain de ressasser à travers le temps, les rancœurs que les uns et les autres ont connues, les adversités qu’ils ont traversées, les injustices qu’ils ont subies. » 

En se situant désormais résolument vers l ‘avenir, le Togo doit se tourner vers la satisfaction des besoins des citoyens. « En dépit de la crise mondiale, l’économie togolaise progresse nettement. Il reste que ces succès se traduisent en mieux être pour le citoyen moyen et que le panier de la ménagère s’en ressente durablement.

Nous avons conscience de l’urgente nécessité de mettre en œuvre une politique de solidarité active afin de s’assurer qu’aucune partie de notre peuple n’est délaissée au bord du chemin » juste rappel de l’exigence de justice sociale .

Mais , il faut aussi que les citoyens participent à l’effort collectif et n’attendent pas tout de l’Etat. Une nouvelle morale citoyenne doit se développer.  Les valeurs citoyennes de respect de la chose publique, doivent s’imposer à tous comme une ardente obligation.

« Agrandir sa maison en mordant sur la voie publique, jeter des ordures et des déchets de toutes sortes dans la rue, encombrer sciemment les trottoirs qui viennent d’être rénovés, ne pas respecter les voies, les ponts, les chaussées réaménagés à grand frais, bloquer la circulation piétonne en envahissant les trottoirs, boucher les caniveaux destinés à évacuer les eaux de pluie, se faire transporter à trois ou à quatre sur une seule motocyclette, jeter les «eaux usées dans les rues sont des attitudes qu’il est urgent d’abandonner ». 

La Société que propose Faure Gnassingbé  est avant tout une société d’ouverture et d’inclusion. Les hommes et les femmes qui la composent doivent bénéficier de l’égalité des chances : égalité des chances devant la loi, égalité face à l’école, égalité face à l’emploi. En toutes circonstances, le mérite doit l’emporter sur tous les autres critères.

En cette année 2012  qui est une année électorale au Togo, le chef de l’Etat a souhaité que s’ouvre, un débat clair, sincère, dépassionné, en ayant à cœur la sauvegarde de ce qui est essentiel, l’avenir du Pays, sa stabilité et son développement.

Il est souhaitable que tous les acteurs politiques méditent cet important discours et qu’ils s’inspirent de la haute sagesse de Faure Gnassingbé .

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.