La vie en rose

27/08/2008
La vie en rose

Les épreuves n'épargnent pas le peuple togolais. Le Togo subit comme tous les pays africains les conséquences de l'augmentation des coûts des matières premières. Il vient de connaître de terribles inondations qui ont occasionné de grands dégâts humains et matériels. La condition du peuple est difficile. Il serait absurde de le nier.

Mais, pourquoi faut-il qu'à ces problèmes bien réels, des esprits morbides ajoutent en permanence un catastrophisme de mauvais aloi qui donne l'impression que le Togo est un pays en guerre contre lui-même ? Toute action nouvelle trouve son détracteur. Toute initiative heureuse est systématiquement contrecarrée. 

On pourrait voir dans cette attitude des motivations politiques. Il s'agirait de peindre le pouvoir en noir pour mieux le combattre lors des prochaines épreuves électorales.

 

Je me demande pourtant si le mal n'est pas plus profond et ne relève pas d'une psychose collective. Le pays qui sort d'une longue crise n'a pas encore assimilé les changements et, dans sa convalescence, craint les rechutes.

 

La santé du Togo commande cependant que, pour mieux guérir, chacun accepte de voir la vie en  rose.

 

Koffi Souza

 

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !