Le Nobel d'Obama

11/10/2009
Le Nobel d'Obama

L'attribution du prix Nobel  de la  paix au président Barack  Obama n'en finit pas de déclencher la controverse. Ce qui parait surprenant c'est que les Américains qui devraient eux- mêmes êtres fiers de cette distinction sont les premiers à s'étonner.Le Washington Post évoque la surprise générale que le Nobel de la Paix soit décerné «à un président qui n'a pas achevé sa première année de mandat et n'a obtenu aucun résultat majeur sur le plan international.

Pour le New York Times, il s'agit d'une «reconnaissance mitigée», qui souligne «le fossé entre les ambitieuses promesses verbales et leur réalisation». 

En revanche, à l'étranger,  les réactions sont plus positives. Le comité Nobel souligne que le prix a été attribué à Barack Obama «pour ses efforts extraordinaires en vue de renforcer la diplomatie internationale et la coopération entre les peuples».L'opinion mondiale partage quant à elle l'idée qu'il s'agit d' «Un prix qui donne de l'espoir au monde» (The Asian Age).

 

On comprend ces réactions contrastées. L'opinion américaine attend des résultats concrets qui demanderont du temps avant de se manifester. L'opinion internationale est au contraire pleine d'espoir. A l'époque de Bush elle avait une opinion négative de la première puissance mondiale.Et voici qu'Obama réconcilie le monde avec les Etats-Unis.

 

Une grande espérance est née. Elle demandera à ne pas être déçue.

 

Koffi Souza

 

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).