Le chameau de Hollande finit en tagine

15/04/2013
Le chameau de Hollande finit en tagine

Il est des périodes dans la vie où rien ne va, où les bonheurs les plus simples se transforment en catastrophes. C’est ce que doit penser le président français François Hollande : son ministre du Budget lui a menti, l’économie est en apnée. Et voici que l’on vient d’abattre sauvagement son animal de compagnie.

Il est vrai qu’il s’agissait d’un être un peu spécial.

Pour le remercier de l’intervention française au Mali, les autorités de ce pays avaient offert au chef de l’état français un joli camélidé. L’animal s’était révélé fort récalcitrant : agité et nerveux, il pleurait, peut-être conscient du mauvais sort qui l’attendait.

Comme il était hors de question de le ramener dans l’Airbus présidentiel, on décida de le placer dans une famille d’accueil  qui était censée l’entretenir.

Mais, on vient d’apprendre qu’au lieu d’accomplir leur tache éducative, les gardiens du chamelon l’ont mangé préférant un bon tagine à la réalisation de leur mission.

Navrées, les autorités maliennes ont décidé d’offrir un nouveau chameau à François Hollande dont elles assurent qu’il sera plus beau et moins caractériel que son prédécesseur.

On lui souhaite une bonne émigration vers la France. Les parcs de l’Elysée ou du château de Versailles sont prêts à livrer leur herbe printanière à ce joyau du désert.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.