Le chameau de Hollande finit en tagine

15/04/2013
Le chameau de Hollande finit en tagine

Il est des périodes dans la vie où rien ne va, où les bonheurs les plus simples se transforment en catastrophes. C’est ce que doit penser le président français François Hollande : son ministre du Budget lui a menti, l’économie est en apnée. Et voici que l’on vient d’abattre sauvagement son animal de compagnie.

Il est vrai qu’il s’agissait d’un être un peu spécial.

Pour le remercier de l’intervention française au Mali, les autorités de ce pays avaient offert au chef de l’état français un joli camélidé. L’animal s’était révélé fort récalcitrant : agité et nerveux, il pleurait, peut-être conscient du mauvais sort qui l’attendait.

Comme il était hors de question de le ramener dans l’Airbus présidentiel, on décida de le placer dans une famille d’accueil  qui était censée l’entretenir.

Mais, on vient d’apprendre qu’au lieu d’accomplir leur tache éducative, les gardiens du chamelon l’ont mangé préférant un bon tagine à la réalisation de leur mission.

Navrées, les autorités maliennes ont décidé d’offrir un nouveau chameau à François Hollande dont elles assurent qu’il sera plus beau et moins caractériel que son prédécesseur.

On lui souhaite une bonne émigration vers la France. Les parcs de l’Elysée ou du château de Versailles sont prêts à livrer leur herbe printanière à ce joyau du désert.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.