Le chameau de Hollande finit en tagine

15/04/2013
Le chameau de Hollande finit en tagine

Il est des périodes dans la vie où rien ne va, où les bonheurs les plus simples se transforment en catastrophes. C’est ce que doit penser le président français François Hollande : son ministre du Budget lui a menti, l’économie est en apnée. Et voici que l’on vient d’abattre sauvagement son animal de compagnie.

Il est vrai qu’il s’agissait d’un être un peu spécial.

Pour le remercier de l’intervention française au Mali, les autorités de ce pays avaient offert au chef de l’état français un joli camélidé. L’animal s’était révélé fort récalcitrant : agité et nerveux, il pleurait, peut-être conscient du mauvais sort qui l’attendait.

Comme il était hors de question de le ramener dans l’Airbus présidentiel, on décida de le placer dans une famille d’accueil  qui était censée l’entretenir.

Mais, on vient d’apprendre qu’au lieu d’accomplir leur tache éducative, les gardiens du chamelon l’ont mangé préférant un bon tagine à la réalisation de leur mission.

Navrées, les autorités maliennes ont décidé d’offrir un nouveau chameau à François Hollande dont elles assurent qu’il sera plus beau et moins caractériel que son prédécesseur.

On lui souhaite une bonne émigration vers la France. Les parcs de l’Elysée ou du château de Versailles sont prêts à livrer leur herbe printanière à ce joyau du désert.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.