Le choc des présidentielles

17/01/2008
Le choc des présidentielles

Alors que se tient le sommet des Chefs d'Etat de l'UEMOA, il est intéressant de se pencher sur la situation de la Côte d'Ivoire, un maillon essentiel de l'économie ouest africaine. Le pays est en convalescence après avoir connu une longue partition de fait. Le mandat du Chef de l'Etat a expiré sans que des élections présidentielles aient pu être organisées. Depuis, cet Etat vit sous une sorte d'administration internationale puisque le mandat du Président a été prorogé par une résolution de l'ONU.

Par ailleurs, le Conseil de sécurité de l'ONU, le 16 janvier 2008, a prolongé jusqu'au 30 juillet le mandat de sa mission en Côte d'Ivoire, l'Onuci, forte de 8.000 hommes, afin de soutenir la tenue d'élections en juin.La situation est donc encore précaire et mérite toute l'attention car la moindre anicroche peut faire renaître la guerre civile. L'exemple du Kenya démontre que les élections attisent les tensions. Il faut donc mettre en place à l'avance des procédures de conciliation et de médiation et organiser les conditions de la transparence.

Le Togo a pris une certaine avance dans ce domaine.

Koffi Souza

En photo : le Premier ministre ivoirien Guillaume Soro

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.