Le dialogue intertogolais

06/10/2011
Le dialogue intertogolais

Les canaux de l’ouverture politique sont divers au Togo.

Le principal terrain de délibération est naturellement l’Assemblée. La participation du principal parti de l’opposition au gouvernement a modifié la donne. Désormais l’UFC est associée au fonctionnement du pouvoir. 

Mais une ouverture plus large a été souhaitée. Telle est la mission du Cadre permanent de dialogue et de concertation rénovée (CPDC) qui s’est réuni à Lomé en présence des représentants de la plupart des partis politiques. L’ordre du jour a porté essentiellement sur Ies recommandations de la mission d’observation électorale de l’Union européenne (UE) et sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles.

Cependant deux partis, le CAR et  l’ANC, ont refusé de participer à ces délibérations. C’est pourquoi les membres du CPDC ont demandé à l’ensemble des formations politiques d’intégrer la structure afin que de larges discussions se déroulent dans un esprit consensuel. 

Le dialogue est un des piliers de la démocratie et refuser la libre discussion c’est se placer en dehors du libre jeu démocratique.

Les absents ont toujours tort.  

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.