Le discours de Paul Kagame

13/09/2010
Le discours de Paul Kagame

Le discours prononcé par le président rwandais Paul Kagamé (photo) à l’occasion de son investiture mérite de retenir l’attention car il illustre toute la distance qui sépare les pays développés des Etats africains.

On sait que le chef de l'Etat sortant a remporté l'élection présidentielle du mois dernier avec 93% des voix, après une campagne durant laquelle l'opposition et les défenseurs des droits de l'homme ont dénoncé violence et répression. Paul Kagamé est accusé d'avoir stabilisé le Rwanda en limitant la liberté d'expression, notamment celle de la presse.

Le président Kagamé a violemment rejeté cette accusation :"Il nous est difficile de comprendre ceux qui veulent nous donner des leçons sur l'intégration, la tolérance et les droits de l'homme. Nous rejetons toutes leurs accusations".

Pour lui,. le plus gros problème de l'Afrique ne réside pas dans un déficit démocratique mais dans la dépendance à l'égard des pays donateurs. Les gouvernements et les ONG occidentaux ne répondent devant aucune autorité de leurs tentatives d'empiètement politique sur les droits d'Etats souverains

Les puissances étrangères continuent de faire pression sur le Rwanda pour que sa politique soit définie selon des clivages ethniques, ce que Paul Kagamé a dénoncé comme une survivance de l'époque coloniale.

Ces propos ont recueilli l’adhésion des chefs d’Etat africains présents à la cérémonie d’investiture.

Le problème fondamental est posé : la démocratie à l’occidentale est-elle adaptée au continent africain ?

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.