Le fléau Ebola

10/09/2014
Le fléau Ebola

Depuis que l’humanité existe ; elle a subi puis maitrisé les grandes épidémies

L'Union africaine (UA) était réunie lundi à Addis-Abeba pour définir une stratégie face à Ebola. L'organisation panafricaine a notamment appelé les pays africains à lever toutes les restrictions aux voyages mises en place contre l'épidémie mais son  action est  jugée trop timide.

Pour Pape Ibrahima Kane, « l’UA a un budget de 25 millions de dollars, La BAD a offert 140 millions de dollars, les États-Unis ont offert une soixantaine de millions de dollars, les Européens 120 millions d’euros. Comparés au 25 millions de dollars des 54 pays africains, c’est vraiment modeste ».

Pourtant l’épidémie d’Ebola qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest pourrait devenir l'une des plus meurtrières de l’histoire. Déjà à l'origine de la mort d'au moins 3000 personnes, le virus continue de se propager à une vitesse inquiétante. 

Depuis que l’humanité existe ; elle a subi  puis maitrisé les grandes épidémies. Que l’on songe ainsi  que l’'épidémie de choléra qui a récemment touché Haïti a fait 8 791 victimes en trois ans. Celle qui a frappé le Zimbabwe en 2008-2009 a fait 4 283 morts. La  grippe aviaire H1N1 a quant à elle provoqué la mort d'au moins 18 449 personnes à travers le monde.

Ces chiffres sont inquiétants mais ils restent loin de la grippe espagnole de 1918 et de ses 50 millions de morts, ou, de la peste noire du milieu du XIVe siècle et de ses 100 millions de morts.

Ebola n'est pas la peste noire

Le nombre de victimes du virus Ebola pourrait cependant continuer à croître. Car "cette épidémie avance plus vite que les efforts pour la contrôler", a  souligné la directrice de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan, craignant des "conséquences catastrophiques en termes de vies perdues".

Il n’existe pas encore de remède miracle. Mais les voies de solution existent. Elles reposent sur trois piliers.

La prévention par les rigueurs de l’hygiène.

La transparence : connaitre les malades pour éviter la contagion.

La coopération scientifique et médicale pour explorer les vaccins et les  traitements.

Aux Etats africains de démontrer leur unité, leur efficacité et leur détermination face au fléau Ebola qui vient s’ajouter aux autres défis que l‘Afrique doit surmonter.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.