Le renouveau du Togo

15/09/2016
Le renouveau du Togo

Faure Gnassingbé

Il fut un temps où le Togo abritait les plus importantes conférences internationales. Un vaste courant d’échanges d’idées et de moyens humains irriguait la scène politique togolaise. Le tourisme s’engouffrait dans cette mode togolaise. Les liaisons aériennes étaient nombreuses et variées. Le Togo était admiré et jalousé.

Cette belle mécanique s’est déréglée dans les années 90. Les structures du pouvoir se sont affaiblies et le Togo est entré en régression. La communauté internationale a jeté de l’huile sur le feu. En mettant le pays  en quarantaine elle a aggravé la déchirure. En coupant les vivres au Togo elle a durci le climat politique.

L’arrivée au pouvoir de Faure Gnassingbé a été le point de départ d’une décrispation politique. Le rétablissement de la coopération avec l’Union européenne a marqué la fin de l’isolement international du pays.

Une audacieuse politique internationale menée par le président Faure Gnassingbé a ouvert le Togo à de nouveaux horizons.

La très prochaine conférence de Lomé sur la sécurité maritime sera le point d’orgue de la nouvelle ère togolaise. Voila pourquoi toutes les énergies doivent être mobilisées pour ce new deal togolais. Le pays doit offrir à tous ses hôtes son meilleur visage et montrer qu’il a pris définitivement l’autoroute du progrès.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.