Le sens d'un message

08/02/2007
Le sens d'un message

Les émouvantes cérémonies qui ont entouré le second anniversaire de la mort du Président Eyadema ne doivent pas seulement nous remettre en mémoire le grand disparu. Elles doivent aussi nous inciter à méditer le sens du message qu'il nous a légué.

La construction d'une Nation n'est pas chose aisée. Il faut savoir imposer la nécessaire unité nationale tout en respectant la diversité des peuples réunis dans un même Etat. Quand on voit les déchirements que connaissent tant d'Etats africains de la Côte d'Ivoire au Tchad en passant par la Centrafrique, on ne peut qu'admirer le legs du Président Eyadema.L'édification d'un Etat n'en est pas moins nécessaire. Il faut une armée, une police, une administration organisées et respectées. Là aussi l'instrument qu'a laissé Eyadema est d'une qualité que peu d'Etats connaissent.

Mais, la force essentielle d'un Etat c'est la pérennité. Les structures doivent être assez solides et assez malléables pour pouvoir résister aux crises de succession et aux évolutions de la société politique.

Dans le temple de Pya, on ne pouvait qu'être rassuré sur ce point en voyant siéger côte à côte Faure Gnassingbé et Yaowi Agboyibo- un des plus farouches opposants au général Eyadema-. Les institutions ont résisté au changement. On ne peut qu'en rendre hommage au grand disparu.

Koffi Souza

© L'Union- Togo- du 9 février 2007

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

Un projet humanitaire

Justice

L’Union européenne accompagne depuis plusieurs années le Togo dans un programme de modernisation de la justice. Le chantier est vaste et complexe.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation.