Le temps de la compassion et le temps de la vérité

13/01/2013
Le temps de la compassion et le temps de la vérité

L’incendie du marché de Lomé venant après celui du marché de Kara plonge des milliers de commerçants et leurs familles dans la tristesse et la désolation

À travers eux, c’est le Togo tout entier qui est atteint et la communauté nationale dans son ensemble qui est meurtrie.

Quand un grand malheur arrive, la première des préoccupations doit être d’aider ceux qui en souffrent.

Les réconforter par la prière, par l’amour, par la compassion.

Les aider aussi à s’en sortir pour reconstruire et bâtir de nouvelles fondations.

Leur permettre de comprendre les causes de ce qui est arrivé.

En se rendant sur les lieux du drame, en recevant les malheureuses victimes des sinistres, le président Faure Gnassingbé a su garder un comportement digne et responsable en exprimant sa compassion et en dessinant les contours de la mobilisation nationale pour aider à la reconstruction des importants poumons économiques du pays.

Toutes les énergies publiques et privées doivent être mobilisées pour cette grande cause nationale.

Mais le temps de la compassion ne doit pas occulter la recherche de la vérité. C’est pourquoi, il faut se féliciter que, sous l’autorité de la justice, des enquêtes soient diligentées pour élucider les causes de ces sinistres coordonnés.

Le temps de la vérité arrivera inéluctablement.

 Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Woelab de Lomé enrôlé dans WAZIUP

Tech & Web

Les membres du consortium WAZIUP ont lancé le 4 février dernier le programme WAZIUP financé par l’Union européenne.

Scrutin sous surveillance

Sport

Des représentants de la FIFA et de la CAF seront présents à Lomé le 13 février prochain pour superviser le processus électoral à la Fédération togolaise de football.

Ex-libris

Culture

Kangni Alemdjrodo, représentant personnel du chef de l’Etat  auprès de la Francophonie, rêve d’une renaissance littéraire  au Togo.

Santé maternelle et infantile : formation au Maroc

Santé

Quatre sages femmes togolaises ont reçu mercredi leur attestation de fin de formation à l'Ecole nationale de santé publique de Rabat au Maroc.