Le vaccin de l’espoir

08/04/2010
Le vaccin de l’espoir

Le paludisme frappe 300 à 500 millions de personnes. Il occasionne 1,5 à 2,7 millions de décès par an. 80 % des cas sont enregistrés en Afrique subsaharienne.

C’est dire l’importance que revêt la recherche d’un vaccin. Or, après des années de recherches infructueuses, des pistes prometteuses permettent d’espérer une solution prochaine.

Un vaccin expérimental a révélé une efficacité incontestable. Il se situe dans la dernière phase d’essais.
Il a été administré à titre expérimental à diverses populations africaines et il a permis de réduire de 65% le nombre d'infections par paludisme.. « Nous sommes plus près que jamais et de la mise au point d'un vaccin contre le paludisme pour les enfants en Afrique, estime Christain Loucq, directeur de l'O.N.G. Initiative Vaccin contre le Paludisme (MVI).
Une autre piste est suivie par des chercheurs japonais. Ils ont modifié génétiquement un moustique afin que sa salive contienne une protéine servant de vaccin contre certaines maladies dont le paludisme. Il s’agirait ainsi d’un vaccinateur volant : un moustique transgénique qui inoculerait le vaccin par voie sanguine.
Le vaccin de l’espoir est appelé à devenir une réalité dans les trois à cinq ans.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !