Législatives : dernière ligne droite

18/07/2013
Législatives : dernière ligne droite

Dans moins d’une semaine les Togolais se rendront aux urnes. La campagne électorale se déroule dans le calme et la transparence sur toute l’étendue du territoire dans une configuration  inédite. Les forces politiques qui se  battent sur le terrain sont nouvelles pour la plupart d’entre elles ou ont subi des mues importantes. Les candidats nouveaux sont majoritaires et les femmes font irruption en nombre dans la campagne. L’ordre public est bien assuré et chacun peut faire librement campagne. La Céni, un temps critiquée est maintenant acceptée par tous. Certes il ne faut pas exclure, à un moment ou à un autre, un regain de tension mais chacun a compris que le peuple était lassé des affrontements et qu’il est mur pour une démocratie apaisée.

Le peuple justement parlons en. Il est fini le temps où les électeurs se contentaient de subir la parole des candidats. Les électeurs modernes sont devenus consuméristes : ils attendent que les élus améliorent leur vie quotidienne. Ils revendiquent électricité, salaires et adductions d’eau. Ils demandent considération, respect de leurs droits et une justice sereine. Ils jaugent les candidats à l’aune de ces exigences.

Le Togo est entré dans une longue phase électorale dont les législatives ne sont que l’antichambre : les locales, les régionales, les présidentielles vont suivre. Elles doivent renforcer la légitimité des pouvoirs et non mettre la gestion du pays entre parenthèses.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !