Législatives : dernière ligne droite

18/07/2013
Législatives : dernière ligne droite

Dans moins d’une semaine les Togolais se rendront aux urnes. La campagne électorale se déroule dans le calme et la transparence sur toute l’étendue du territoire dans une configuration  inédite. Les forces politiques qui se  battent sur le terrain sont nouvelles pour la plupart d’entre elles ou ont subi des mues importantes. Les candidats nouveaux sont majoritaires et les femmes font irruption en nombre dans la campagne. L’ordre public est bien assuré et chacun peut faire librement campagne. La Céni, un temps critiquée est maintenant acceptée par tous. Certes il ne faut pas exclure, à un moment ou à un autre, un regain de tension mais chacun a compris que le peuple était lassé des affrontements et qu’il est mur pour une démocratie apaisée.

Le peuple justement parlons en. Il est fini le temps où les électeurs se contentaient de subir la parole des candidats. Les électeurs modernes sont devenus consuméristes : ils attendent que les élus améliorent leur vie quotidienne. Ils revendiquent électricité, salaires et adductions d’eau. Ils demandent considération, respect de leurs droits et une justice sereine. Ils jaugent les candidats à l’aune de ces exigences.

Le Togo est entré dans une longue phase électorale dont les législatives ne sont que l’antichambre : les locales, les régionales, les présidentielles vont suivre. Elles doivent renforcer la légitimité des pouvoirs et non mettre la gestion du pays entre parenthèses.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.