Les chantiers de l’esprit

28/04/2014
Les chantiers de l’esprit

Le contournement d’Alédjo

Dans son importante allocution à l’occasion de la fête nationale le Président de la République a appelé très justement le peuple togolais à développer un comportement responsable.

Le Togo est devenu en effet un immense chantier physique aves ces constructions modernes d'équipements publics. Mais tous ces efforts seraient vite réduits à néant si, dans tous les domaines, les Togolaises et les Togolais ne développaient pas les qualités humaines adaptées à cet effort collectif.

Rien ne sert de construire des routes si les usagers ne respectent pas les règles de circulation adaptées pour éviter le carnage routier.

Rien ne sert de construire des installations d’assainissement si celles-ci sont obstruées par des déverses sauvages polluantes.

Le chantier le plus important n’est pas matériel : il est dans les cerveaux

− Koffi Souza

Rien ne sert de construire des épis pour protéger contre l’avancée de la mer si les prélèvements de sable marin continuent.

C’est que le chantier le plus important n’est pas matériel : il est dans les cerveaux de tous et de chacun : comprendre que le développement est un effort collectif de chaque instant.

Il faut à présent ouvrir les chantiers de l’esprit pour que le Togo émerge et adapte son comportement aux exigences du progrès.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.