Les chantiers de l’esprit

28/04/2014
Les chantiers de l’esprit

Le contournement d’Alédjo

Dans son importante allocution à l’occasion de la fête nationale le Président de la République a appelé très justement le peuple togolais à développer un comportement responsable.

Le Togo est devenu en effet un immense chantier physique aves ces constructions modernes d'équipements publics. Mais tous ces efforts seraient vite réduits à néant si, dans tous les domaines, les Togolaises et les Togolais ne développaient pas les qualités humaines adaptées à cet effort collectif.

Rien ne sert de construire des routes si les usagers ne respectent pas les règles de circulation adaptées pour éviter le carnage routier.

Rien ne sert de construire des installations d’assainissement si celles-ci sont obstruées par des déverses sauvages polluantes.

Le chantier le plus important n’est pas matériel : il est dans les cerveaux

− Koffi Souza

Rien ne sert de construire des épis pour protéger contre l’avancée de la mer si les prélèvements de sable marin continuent.

C’est que le chantier le plus important n’est pas matériel : il est dans les cerveaux de tous et de chacun : comprendre que le développement est un effort collectif de chaque instant.

Il faut à présent ouvrir les chantiers de l’esprit pour que le Togo émerge et adapte son comportement aux exigences du progrès.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.