Les détours du scrutin

29/11/2010
Les détours du scrutin

Les difficultés et les troubles engendrés par le second tour de la présidentielle en Guinée et en Côte d'Ivoire amènent à se poser à nouveau la question du meilleur mode de scrutin.
Les partisans du système à deux tours invoquent le risque avec un tour de l'élection d'un Président minoritaire puisqu'il suffit, en effet, de la majorité relative pour être élu.
Mais cet inconvénient ne nous parait pas majeur par rapport aux avantages du scrutin à un tour.
Les modes de scrutin modifient en effet le comportement des électeurs et des candidats.
Le scrutin à un tour oblige le candidat qui veut avoir des chances d'être élu à passer des alliances , à accepter des compromis. Il a un rôle modérateur.
En revanche, un scrutin à deux tours pousse les candidats à camper sur leurs positions pour consolider leur camp. Au lendemain du premier tour, alors que les esprits sont échauffés par les résultats , les alliances qui se constituent s'entourent de marchandages et d'alliances ethniques qui perturbent la vie politique.
Dans des pays où l'unité nationale est fragile, le scrutin à un tour rassemble, le vote à deux tours divise.
Il faut y réfléchir.
Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Délocalisation

Sport

La ville de Casablanca accueillera la rencontre entre le Togo et la Guinée dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). 

Il reste une dernière chance

Sport

Les Eperviers juniors du Togo se sont inclinés dimanche à Bamako face aux Aiglons du Mali (0-2).

D1 : report de la 17e journée

Sport

La 17e journée du championnat de première division, prévue pour mercredi, est reportée à une date ultérieure, indique la Fédération togolaise de football (FTF) dans un communiqué.

Les Eperviers se méfient d’Ebola

Sport

La rencontre entre le Togo et la Guinée comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) n’aura pas lieu à Conakry où sévit le virus Ebola.