Les détours du scrutin

29/11/2010
Les détours du scrutin

Les difficultés et les troubles engendrés par le second tour de la présidentielle en Guinée et en Côte d'Ivoire amènent à se poser à nouveau la question du meilleur mode de scrutin.
Les partisans du système à deux tours invoquent le risque avec un tour de l'élection d'un Président minoritaire puisqu'il suffit, en effet, de la majorité relative pour être élu.
Mais cet inconvénient ne nous parait pas majeur par rapport aux avantages du scrutin à un tour.
Les modes de scrutin modifient en effet le comportement des électeurs et des candidats.
Le scrutin à un tour oblige le candidat qui veut avoir des chances d'être élu à passer des alliances , à accepter des compromis. Il a un rôle modérateur.
En revanche, un scrutin à deux tours pousse les candidats à camper sur leurs positions pour consolider leur camp. Au lendemain du premier tour, alors que les esprits sont échauffés par les résultats , les alliances qui se constituent s'entourent de marchandages et d'alliances ethniques qui perturbent la vie politique.
Dans des pays où l'unité nationale est fragile, le scrutin à un tour rassemble, le vote à deux tours divise.
Il faut y réfléchir.
Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,