Les deux ans de Faure

03/05/2007
Les deux ans de Faure

Le 4 mai 2005, Faure Gnassingbé prêtait serment devant la Cour Constitutionnelle du Togo et initiait ainsi son premier mandat présidentiel. Les bilans ont toujours un petit côté artificiel parce que la vie ne s'arrête jamais. Mais, il est bon de jeter un regard rétrospectif pour tirer tous les enseignements du passé. Chacun imaginait que la succession d'Eyadema ne serait pas aisée. Succéder à un géant n'est pas chose facile.

Si l'on reste trop proche de son action, on encourt le reproche de manquer de personnalité. Si on s'éloigne du style de son prédécesseur? on est accusé de trahison.  

Le style Faure pourrait se définir en respect et innovation. Respect parce  que l'essentiel a été maintenu : des structures d'Etat solides, une unité nationale réaffirmée. Innovation parce que ce nouveau Président modeste et peu expansif a la solidité d'un roc et construit son chemin sereinement mais avec détermination. Qui aurait pu imaginer qu'il réussirait à faire adopter un Accord Politique global par tous les partenaires politiques ? Qui aurait pu penser que serait nommé à la Primature un opposant aussi résolu qu'Agboyibo ? Qui pouvait  penser voir si rapidement reprendre la coopération avec l'Union européenne ?

 

Chacun en rêvait, Faure Gnassingbé l'a fait. Il faut à présent que se tiennent dans les délais les plus brefs les élections législatives pour que, débarrassé des préalables politiques, le Togo puisse se mettre au travail pour reconstruire une économie saine et dynamique.

 

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.