Les espoirs de la jeunesse africaine

26/05/2014
Les espoirs de la jeunesse africaine

Le New York Forum Africa, fondé par Richard Attias, vient de  publier la première enquête sur la génération des 15-26  ans.

Plus de 5 000 Africains âgés de 15 à 26 ans de 42 pays sur les 54 du continent ont répondu à cette enquête en ligne. Les sondés - 85 % entre 18 et 26 ans ; 55 % d'hommes, 45 % de femmes - voient l'horizon serein et valorisent l'effort et le travail.

Pour 90 % d'entre eux, leur niveau de vie sera meilleur que celui de leurs parents, leurs perspectives de carrière meilleures que celles de leurs aînés (82 %) et 76 % sont convaincus que les capacités et le volontarisme au travail font la différence.

Sur le plan éducatif, 92 % visent un niveau universitaire et 86 %, un master ou un doctorat. 70 % trouvent une adéquation entre leur formation et leur travail. 40 % admettent un soutien de la part de l’Etat, mais 66 % le trouvent insuffisant. Nombreux sont ceux qui ont un  fort désir d'étudier à l'extérieur (62 %)...

La jeunesse africaine apparait optimiste et soucieuse de créer

Pour 30 % des sondés, le chômage est en tête des préoccupations. 50 % d'entre eux ont eu des difficultés à trouver du travail, quand ils en ont trouvé. Il existe un écart à réduire : entre les formations  et le marché de l'emploi. 56 % des jeunes ont eu beaucoup de mal à  trouver les moyens financiers pour créer une entreprise. Seuls 12 % de ceux qui sont devenus entrepreneurs ont bénéficié de l'appui de l'État. Alors que 75 % des jeunes ont eu recours à la famille ou à des amis

La jeunesse africaine apparait optimiste et soucieuse de créer. Il convient de ne pas décevoir ses aspirations.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.