Les nouveaux nationalismes étatiques

10/02/2011
Les nouveaux nationalismes étatiques

Les Sud-Soudanais ont voté à 98,83 % en faveur de la sécession. Ce vote est un élément-clé de l'accord de paix qui a mis fin en 2005 à plus de deux décennies de guerre civile meurtrière entre le Nord, principalement musulman et arabe, et le Sud, majoritairement chrétien et noir.
La formation de ce nouvel Etat est une illustration des intolérances qui agitent la planète et qui incitent de nombreuses populations à vouloir faire Etat à part.
Pourtant la société internationale n’a jamais été autant mondialisée avec les moyens de communication moderne et la diffusion de modèles culturels uniformes. Au moment où les Etats européens renforcent leur union, partout ailleurs dans le monde les forces sécessionnistes l’emportent.
L'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), qui était une fédération composée de 15 républiques soviétiques a été dissoute en1991.
La Yougoslavie a cessé d’exister en 2003.Sur ses décombres sont nés de nombreux Etats : Serbie, Croatie, Slovénie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro. Le Kosovo commence à être reconnu.
Le Timor oriental qui avait été annexé unilatéralement par l’Indonésie en 1976 est devenu indépendant en 2002.L'Érythrée, a acquis son indépendance en 1993.
De nouveaux nationalismes se développent et aspirent à la consécration étatique. La carte des Etats n’a sans doute pas fini d’évoluer.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.