Les nouveaux nationalismes étatiques

10/02/2011
Les nouveaux nationalismes étatiques

Les Sud-Soudanais ont voté à 98,83 % en faveur de la sécession. Ce vote est un élément-clé de l'accord de paix qui a mis fin en 2005 à plus de deux décennies de guerre civile meurtrière entre le Nord, principalement musulman et arabe, et le Sud, majoritairement chrétien et noir.
La formation de ce nouvel Etat est une illustration des intolérances qui agitent la planète et qui incitent de nombreuses populations à vouloir faire Etat à part.
Pourtant la société internationale n’a jamais été autant mondialisée avec les moyens de communication moderne et la diffusion de modèles culturels uniformes. Au moment où les Etats européens renforcent leur union, partout ailleurs dans le monde les forces sécessionnistes l’emportent.
L'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), qui était une fédération composée de 15 républiques soviétiques a été dissoute en1991.
La Yougoslavie a cessé d’exister en 2003.Sur ses décombres sont nés de nombreux Etats : Serbie, Croatie, Slovénie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro. Le Kosovo commence à être reconnu.
Le Timor oriental qui avait été annexé unilatéralement par l’Indonésie en 1976 est devenu indépendant en 2002.L'Érythrée, a acquis son indépendance en 1993.
De nouveaux nationalismes se développent et aspirent à la consécration étatique. La carte des Etats n’a sans doute pas fini d’évoluer.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.

La coopération multiforme du PNUD

Coopération

Une mission du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), dépêchée par le siège, est arrivée en début de semaine au Togo.

Le PGICT aura sans doute une suite

Environnement

Les pouvoirs publics entendent renforcer la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines.