Les outrances de la médicalisation

13/04/2010
Les outrances de la médicalisation

La santé n’a pas de prix.

Mais elle a un coût.

Chacun doit donc préserver son capital santé et prévoir d’économiser ce qui lui sera nécessaire pour se soigner.

Le rôle de l’Etat est essentiel pour organiser les moyens de la prévention et le réseau d’hôpitaux et d’infirmeries publics.

Le corps médical par sa science et son dévouement doit être l’artisan de la bonne santé collective. La morale des savants est cependant encore plus importante que leur savoir. Le malade -ou celui qui croit l’être- est ignorant et fragile face au spécialiste qui ne doit pas abuser de ses prérogatives.

Trop de patients sont aujourd’hui désorientés face à des prescriptions ruineuses comme une échographie des sinus pour un simple rhume ou une césarienne pour un accouchement sans complications.

Il faut savoir raison garder et ne pas transformer un acte naturel en une prescription ruineuse.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.