Libye : Otan fin de partie

27/10/2011
Libye : Otan fin de partie

Malgré l'appel à la prolongation du  Conseil national de transition (CNT) libyen, le Conseil de sécurité de l'ONU a mis fin jeudi, dans un vote à l'unanimité, au mandat de l'Otan en Libye.  

Ce texte annule le mandat autorisant le recours à la force en Libye. Une semaine après la mort dans des conditions choquantes de Kadhafi s’achève l’opération de l’OTAN. 

La résolution du Conseil ordonne la fin de l'autorisation d'une zone d'exclusion aérienne et de toute action militaire pour protéger les civils à compter de 23H59 (heure libyenne) le 31 octobre. Elle vient annuler la résolution 1973 adoptée en mars dernier, date de début de l'offensive de l'Otan. 

Le texte du Conseil allège l'embargo international sur les armes de manière à ce que le CNT puisse en acquérir pour assurer la sécurité nationale. Elle met également fin au gel des avoirs de la Corporation nationale libyenne du pétrole de même que les restrictions visant la Banque centrale de Libye et plusieurs autres établissements financiers. 

La crise libyenne est pourtant loin d’être achevée.

Il faut maintenant réunifier un pays disloqué et à la recherche d’un équilibre démocratique. Les dirigeants occidentaux s’inquiètent des déclarations du leader du CNT préconisant le retour à la charia.

Comme le disait le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, il faut  trouver "une autre façon d'accompagner la transition" en Libye. Les pays membres de la coalition engagée en Libye examinent avec les nouvelles autorités libyennes la façon d'accompagner la transition dans le pays. 

Il faut également se préoccuper de la situation sécuritaire dans le pays et dans  les Etats limitrophes. 

Selon une porte-parole du département d'Etat américain, des discussions seraient par exemple en cours avec le CNT sur un éventuel nouveau rôle pour l'Otan: contrôle des frontières, assistance pour la démobilisation des combattants ou la récupération des armes en circulation.

Il faut à présent réussir la paix.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.