Ligne rouge

17/01/2013
Ligne rouge

Alors que les Togolais s’apprêtaient à célébrer dans l’unité le cinquantième anniversaire de la mort du fondateur de la République Togolaise, Sylvanus Olympio, des incendies criminels ont détruit deux des  principaux marchés du pays.

Des enquêtes sont en cours pour établir les responsabilités  et découvrir les coupables.

Mais, d’ores et déjà, il faut dénoncer le climat qui a rendu ces actes inqualifiables possibles.

Quand des leaders politiques appellent à l’insurrection violente, quand les menaces et les diffamations deviennent monnaie courante, ces dérives arment les esprits faibles et les incitent à passer à l’action.

Le temps est venu d’imposer l’application de la loi républicaine qui réprime les appels au  crime et à la violence  et qui impose le respect des droits de la personne.

La liberté d’expression n’est pas un permis de tout faire. Elle n’autorise pas les dérives violentes et fascistes d’où qu’elles viennent.

Chacun doit en être convaincu : il y a une ligne rouge dans la  liberté d’expression qu’il ne faut pas franchir : l’incendie des paroles et des écrits

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.