Lomé la belle

23/03/2009
Lomé la belle

La ville de Lomé connue pour être une des plus agréables cités africaines a perdu, durant ces quinze années d'interruption de la coopération, une partie de son charme : routes et pistes défoncées, constructions sauvages, amoncellement des ordures. Voici, à présent , qu'avec le soutien des bailleurs de fonds internationaux, le gouvernement, sur instruction du Président de la République, a lancé une politique audacieuse de rénovation urbaine.

De multiples chantiers sont ouverts pour assainir la capitale du Togo et rendre la vie plus facile aux habitants de Lomé .Il faut se féliciter de cette action et souhaiter qu'elle soulage les loméens des conséquences désatreuses des inondations ou de la cohabitation avec des ordures ménagères. 

Mais il  faut, dans le même temps, que population soit associée à cet effort collectif d'assainissement. Un exemple, il faut que cesse le rejet sur la voie publique de ces sacs en plastique noirs qui bouchent les canalisations, qui défigurent les arbres et les espaces verts, qui polluent la mer et qui tuent les animaux qui les ingurgitent. Le chantier de Lomé, ce ne sont pas seulement de grands travaux, c'est aussi un effort d'éducation et le renforcement des vertus civiques.

 

 

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.