Lomé ville propre

10/06/2010
Lomé ville propre

La réputation d’une ville dépend de sa propreté. Au moment où de grands travaux sont engagés pour moderniser les voies publiques, l'assainissement et l'éclairage de la ville de Lomé, il ne faut pas oublier une des causes essentielles de la pollution : l’abandon sur la chaussée par les habitants des sacs en plastique.

Ces rejets bouchent les canalisations et aggravent les inondations, ils polluent les plages et tuent poissons et baleines qui les ingèrent.
C’est pourquoi il faut se féliciter de l’initiative qui vient d’être prise.

Avec le soutien du Président de la République, la Mairie de Lomé et l’ONG « Environnement plus » ont décidé de faire la chasse aux sacs plastiques qui jonchent les rues et s’accrochent aux arbres. Avec le soutien de la Présidence de la République, elles ont décidé d’éliminer les déchets hautement polluants par enfouissement et incinération. 


Mercredi à Lomé, l’ONG a donné le coup d’envoi de la campagne accompagnée d’une incitation financière.

C’est une première étape heureuse. Mais il faudra se décider à aller plus loin et à interdire la diffusion des sacs en plastique non biodégradables.

En janvier dernier, le Conseil d’État chinois a publié une directive interdisant la production de sacs en plastique ultramince dans tout le pays. La loi interdit également aux commerces et aux supermarchés de proposer ce type de sacs à partir du 1er juin. En France, la loi d’orientation agricole qui interdit la commercialisation des sacs non biodégradables sera bientôt applicable.

Une phase d’éducation doit contribuer à régler cette affaire pour qu'enfin la ville de Lomé puis les autres grandes cités du pays retrouvent les voies d’un développement harmonieux.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.