Lutter contre la piraterie maritime

10/11/2011
Lutter contre la piraterie maritime

Un nombre record de marins ont été pris en otage en 2010 dans le monde, essentiellement au large de la Somalie, par des pirates fortement armés, annonce le Bureau maritime international.

Un total de 445 attaques ont été répertoriées dans le monde, soit 10 % de plus qu'en 2009, indique le BMI dans son rapport annuel : 53 navires ont été arraisonnés par les pirates, qui ont pris en otage 1 181 marins, contre seulement 188 en 2006 et 1 050 en 2009. Huit hommes d'équipage ont été tués.

"Ces chiffres sont les plus élevés jamais enregistrés", a souligné le directeur du Centre de suivi de la piraterie au BMI. "Cette hausse continue est alarmante", a-t-il jugé. A la fin décembre, 28 bateaux et 638 otages restaient aux mains des pirates, précise le BMI.

L'océan Indien, en particulier le golfe d'Aden, est resté l'an dernier la zone maritime la plus dangereuse de la planète. Les prises d'otages au large des côtes somaliennes ont représenté 92 % du total, avec 49 navires et 1 016 marins retenus.

La situation dans le golfe de Guinée est en voie de devenir préoccupante. Le Bénin est affecté par les conséquences néfastes de ce phénomène. Le nombre de navires naviguant au large des côtes du béninoises a en effet considérablement diminué, passant de 150 à moins de 50 par mois. 

Le Bénin et la France organisent depuis mardi à Cotonou un séminaire régional consacré à la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée auquel assistent des représentants du Togo. Il s’agit de renforcer les moyens militaires et juridiques  permettant de protéger les navires. Les actes de piratage ayant pour but la plupart du temps de s’approprier les cargaisons en  hydrocarbures des bateaux, il convient de lutter contre les réseaux qui recyclent la marchandise volée notamment au Nigeria.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.