Marche ou trêve

15/10/2012
Marche ou trêve

Ma chère Josepha, tu me fais part de ton trouble à la suite des déclarations négatives sur les marches de plusieurs responsables politiques et tu me demandes des conseils.

Tu me dis avoir été trompée. Tu te croyais en tête d’une révolution populaire massive et tu espérais dans la parole de Corneille :" Nous partîmes 500 et par un prompt renfort Nous nous vîmes 3000 en arrivant au port."Mais hélas rien de cela ne s’est produit, les marcheurs se raréfient et leurs leaders sont fatigués

Tu te voyais transformant DEKON en Place Tahrir et ce furent- les marcheurs qui se tarirent.

Tu espérais dans le modèle des révolutions arabes et tu constates que les togolais préfèrent les révolutions arables.

Tu croyais remporter le pouvoir au terme de la marche et tu ne trouves sous tes pas que le sable de la plage.

Je comprends que tu t’interroges et que tu te demandes où les protagonistes de la marche veulent te conduire.

Certes "Tous les chemins mènent à Rome" , et il n'y a pas une façon unique d'atteindre un objectif, même si les autres moyens peuvent être plus longs et complexes.

Mais encore faut-il que les leaders marcheurs n’aient pas perdu le sens de l’orientation. A les entendre, ils paraissent égarés par l’ivresse tant leurs déclarations sont contradictoires : ils approuvent la loi sur les manifestations puis la récusent, ils appellent à l’insurrection puis discutent avec le pouvoir . Ils s’emmêlent les pinceaux dans les sigles: ce que l’ANC. approuve, le CST le récuse.

Pendant ce temps l’horloge tourne et les élections se rapprochent c'est-à-dire le moment où les électeurs vont marcher vers les urnes.

Tu risques fort d’être en retard au rendez-vous.

Koffi Souza

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !